Le temps qu'il fait, le temps qu'il faudra

Version imprimablepublié par Hors-d'Øeuvre le 12 février 2013

Nous l’écrivions d’entrée de jeu et le répétons aujourd'hui : la culture de l’immédiateté qui règne sur les réseaux sociaux est ennemie de la pensée. Malgré cela, comme on sait, les membres de HØ ont beaucoup de choses à dire, sur la bêtise virale de l’industrie de l’opinion mais surtout sur les innombrables problèmes sociaux qui nous affligent et sur les occasionnelles lueurs d’espoir perceptibles. Des rechutes récentes sur Facebook, qui ont donné lieu à un déversement de petites interventions facilement scandaleuses, ont détourné un travail qui aurait mieux servi à la production de contenu moins fréquent mais ayant subi l'épreuve — inestimable de nos jours — de la réflexion. Afin de mieux calibrer le désir légitime de publications individuelles ponctuelles, notre site Web connaît présentement certaines transformations. Chaque membre aura dorénavant la possibilité de publier, via sa page personnelle, ce que le fait de vivre dans ce monde dégueulasse lui inspirera. Notre plateforme commune, et ce qu’elle implique de responsabilité, promet ainsi un traitement accru de l’actualité qui ne compromettra pas nos exigences générales.

Catégorie: 
Objet
Sous-catégorie: 
Avis