Forum de Hors-d'Øeuvre

Un élément parmi rien d'autre.
Nous sommes le Mar 13 Nov 2018, 2:58 pm

Heures au format UTC - 5 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Jeu 11 Sep 2008, 10:58 pm 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 21 Mai 2006, 2:24 am
Messages: 89
Réaction à "Éclipse la police !"
Août 2008


Échange sur MSN :

Citation:
Daimon Augustus says:
C'est ça, encourageons l'affrontement avec la police. Mort à l'ordre. Désolé là Guillaume, mais : saleté d'anar

Daimon Augustus says:
Ce que souhaite ton "camarade", c'est ni plus ni ns un avenir noir pour une personne qu'il ne connaît pas et qui ne le mérite probablement pas, fusse-t-il l'enfant d'un "boeuf". Les amalgames du genre, ça plaît peut-être au gens qui voient d'un bon oeil la violence sociale, mais ce que je lis là, c'est un discours assimilable au "Si ce n'est toi, c'est donc ton frère" de Lafontaine.

Daimon Augustus says:
Très peu pour moi.

Daimon Augustus says:
Quant au texte que tu m'as supplié de lire, je l'ai lu.

Daimon Augustus says:
Tout ce que j'y ai vu, au premier abord, c'est une tentative bien roulée, mais a posteriori - non, pire, ad hoc - d'interpréter des évènements passés selon le paradigme qui est cher à Hors d'Oeuvre (l'arnarcho-gangstérisme ou je ne sais quelle autre inepsie rapprochant dangereusement la pratique noble de la contestation politique et les pratiques criminelles les plus horribles...

Daimon Augustus says:
... avec un glaçage à la sauce marxiste, réduisant comme à l'habitude tout à l'économique). À la seconde lecture, j'y ai vu un mal encore plus pernicieux. Un mal qui est devenu une tradition, autant à droite qu'à gauche. Celui de la récupération par les intellectuels (et par la bourgeoisie elle-même, pourtant si décriée !) des mouvements populaires.

Daimon Augustus says:
Votre tract le dit texto: "C’est le rôle d’une publication révolutionnaire, non seulement de donner raison aux insurgés de Los Angeles, mais de contribuer à leur donner leurs raisons, d’expliquer théoriquement la vérité dont l’action pratique exprime ici la recherche."

Daimon Augustus says:
En vérité, ce que fait cette publication révolutionnaire (heureusement, pas toutes !) c'est plaquer un modèle sur les évènements.

Daimon Augustus says:
Ceux qui s'adonnent aux émeutes et au pillage connaissent très bien leurs motivations profondes.

Daimon Augustus says:
C'est ultra-paternaliste comme position en fait : "Mes amis les insurgés, derrière des apparences chaotiques, votre émeutes est mû par une quête de vérité, et nous, intellectuels éclairés, connaissons cette vérité que vous cherchez !" Putain, encore de la religion. Comme les cultes supersticieux, la gauche radicale se jettent sur les plus pauvres d'entre nous, non pas à cause des injustices dont..

Daimon Augustus says:
... ils sont victimes, mais bien en raison de leur *vulnérabilité* !

Daimon Augustus says:
Vulnérabilité matérielle, affective ET intellectuelle.

Daimon Augustus says:
L'autre soir, quand j'ai vu les tatas du COBQ au mémorial improvisé à F. Villanueva au parc Henri-Bourassa distribuant leur intox, j'ai été dégoûté. Tactique chère aux mouvements militants, des plus nobles aux plus exécrables : profiter des drames pour mettre de l'avant ses idées et son agenda politique. Et pendant qu'on y est, convertissons - oups, je veux dire recrutons - des troupes fraîches...

Daimon Augustus says:
... parmis les populations/familles fragilisés.

Daimon Augustus says:
fragilisées*

Daimon Augustus says:
Une autre chose qui me désole. Je suis estomaqué de voir qu'Hors d'Oeuvre cautionnent- non, mieux, donne raison - aux émeutiers. Comment peut-on applaudir devant le spectacle de brutes s'en prenant à des innocents en incendiant sans vergogne leurs biens et leur quartier.

Daimon Augustus says:
Un tel mépris envers des frères de condition, de terre et de sang s'apparente davantage au comportement de seigneurs de guerre qu'à l'expression de la juste colère de revolutionnaires.

Daimon Augustus says:
Or c'est précisément ce que ces gens sont : des seigneurs de guerre. Qu'on raconte ce qu'on voudra, le fait demeure que ça sent les gangs de rue. Étant donné la saveur d'anarchisme que tu professes, l'implication d'authentiques gangster ne doit pas trop te gêner. Ça doit même être excitant. Honnêtement, cette notion d'anarcho-gangstérisme, c'est une élucubration romantique qui écarte visiblement..

Daimon Augustus says:
... l'aspect profondément *horrible* et *malfaisant* du gangstérisme.

Daimon Augustus says:
Donc

Daimon Augustus says:
On ne me verra pas associé à des seigneurs de guerre ni à leur improbables mais pourtant bien réels alliés anarchistes. Il a fallu à l'Occident des siècles pour se débarrasser des seigneurs guerre, de l'exploitation et du servage qu'ils pratiquaient. Les racailles qui pourrissent Mtl-Nord et la vie de ses citoyens, ce sont des démons de l'ancien monde, et pour eux, ...

Daimon Augustus says:
... il n'y a que deux sort souhaitables, la prison et le trépas. Puisse la police se charger du premier et la nature du second.

Daimon Augustus says:
Maintenant. Là où il y a de l'homme il y a de l'hommerie et la police ne fait pas exception. Mais pour moi, la police est avant tout le garant de la paix et de l'ordre.

Daimon Augustus says:
Comme tous, j'aime la paix. N'étant pas anarchiste, j'aime aussi l'ordre, celui qui garantit l'harmonie des rapports sociaux, qui fournit le cadre permettant l'épanouissement des hommes libres.

Daimon Augustus says:
Et c'est une des raisons pour lesquelles je crois à l'État. La res publica. La créature des hommes et des peuples libres, cette puissance qui fait trembler les empereurs, qui terrasse les seigneurs de guerre et devant qui s'inclinent les monarques.

Daimon Augustus says:
La vue d'un policier n'indispose pas l'homme libre, pas plus que la brise. Que peuvent-ils contre moi ? Néant !

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
Guillaume est absent, il a laissé son msn ouvert, ce qui m'a permis de te lire. T'es un ostie de débile mon grand.

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
Et un criss de petit bourgeois

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
mais bon c'est tout

Daimon Augustus says:
SPQM mon cher

Daimon Augustus says:
Et ayiez au mois la decence de laisser le destinataire de tout ceci le lire.

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
Je n'y manquerai pas

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
on va bien se marrer

Daimon Augustus says:
Vous m'en voyez ravi.

Daimon Augustus says:
Un coloc ? Un ami ?

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
les 2 cher da

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
damien

Daimon Augustus says:
Lui-même

Daimon Augustus says:
Michel Pantaléon de son nom bourgeois

Daimon Augustus says:
Mais je ne crois pas avoir eu l'honneur

Daimon Augustus says:
Puisque vous connaissez mon identité, je crois mériter de connaître la vôtre.

Daimon Augustus says:
Une politesse nécessaire et suffisante pour effacer vos propos injurieux d'il y a quelques minutes.

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
je me souviens bien de toi

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
sacco et venzetti hein?!

Daimon Augustus says:
Grand bien me fasse.

Daimon Augustus says:
Oui oui

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
t'as mal vieilli mon vieux

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
plus d'excuses juvénilrd

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
juvéniles

Daimon Augustus says:
J'entretiens l'idée que je suis une bien meilleure personne aujourd'hui que lorsque j'étais adolescent. Normal me direz-vous.

Daimon Augustus says:
Alors, ce masque, il tombe ?

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
t'es trop marrant

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
je répond non

Guillaume, prolo - Éclipse la police! says:
a un jour peut-être (quoi que je n'y tiens pas

Daimon Augustus says:
Quel dommage.

Daimon Augustus says:
Nous pourrions discuter en égaux.

Daimon Augustus says:
Mais la culture du secret s'y oppose


Message reçu sur Facebook plus tard en soirée :

Code:
Date: Fri, 22 Aug 2008 21:39:44 -0700
To: Guillaume X
From: notification+ojfj=oay@facebookmail.com
Subject: Damien vous a envoyé un message sur Facebook

Damien vous a envoyé un message.

--------------------
Objet : Désaccord, grossièreté et injustice

Salut Guillaume,

Tu n'es pas sans savoir que suite à ma réponse aux positions d'Hors d'Oeuvre (qui sont également les tiennes, si je ne m'abuse), un individu non identifié, affirmant être ton ami et ton colocataire, est intervenu. Ce qui aurait sans doute pu être une réponse polie et constructive n'a en définitive été qu'un grossier et ô combien décevant "t'es un ostie de débile" suivi d'autres attaques personnelles, sinon injurieuses, du moins vides de toute marque de respect. S'il s'agit d'une réponse directe au "saleté d'anar" que j'ai lancé, elle est sans doute de bonne guerre, mais je soutiens que c'est d'une toute autre nature. Premièrement, je l'ai dit à visage découvert et il visait précisément ma désapprobation et mon exaspération envers la position anarchiste qui est la tienne. Faire de moi un débile et me faire porter le poids d'une classe sociale entière (les bourgeois) est une autre histoire. Quoi qu'il en soit, si j'ai heurté un ou des ou les anarchistes par mes propos, je m'en repens sincèrement. Que ce soit un gage de ma sincérité. Par contre, je maintiens à la lettre tout ce que j'ai dit sur les gangsters (les vrais, les salauds, pas les romantiques universitaires), les émeutiers et les seigneurs de guerre.

Par ailleurs, l'individu en question a affirmé savoir qui j'étais et bien se souvenir de moi. Il a mentionné l'épisode tristement célèbre de "Sacco et Vanzetti" à l'école internationale (j'aurais dû sortir une ânerie plutôt que ce film-là à l'époque, ça me suit partout depuis ! mais pourquoi est-ce que tout le monde m'a pris pour un anarchiste parce que j'ai aimé un film sur deux anars ?). Il semble donc que la personne en question m'a connu à l'ÉÉIL. Du reste, il/elle a refusé de décliner son identité. J'affirme qu'il s'agit d'une injustice à mon égard, d'autant plus que la réponse n'a pas porté sur les idées mais s'est vautrée laconiquement et uniquement dans les attaques personnelles.

J'ai de très mauvaises raisons de croire que mon interlocuteur fut nul autre que Guillaume X lui-même. Il s'agit d'un jugement complètement irrationnel, dès lors je t'en prie, écarte-le. De plus, je te demande, sans toutefois me faire d'illusions, de pousser mon interlocuteur inconnu à se révéler, en réparation de l'injure et de l'injustice qu'il m'a faite.

En répondant comme je l'ai fait, je savais très bien que j'étalais clairement la différence d'opinion qui existe entre nous, sur ce dossier particulier (les évènements de Mtl-Nord) et les autres, plus généraux et plus profonds. Qu'un échange musclé s'ensuive eut été normal. Ceci dit, je ne m'attendais pas à de l'irrespect, peu importe de qui il vient. Ne croyons-nous pas tous deux à la valeur et au pouvoir du dialogue ?

J'en appelle au respect qu'il y eût toujours entre nous, par delà les divergences idéologiques et politiques, pour que soit réparé cet incident fâcheux.

Mes plus sincères et révérencieuses salutations, à toi et au mystérieux inconnu,
Damien
--------------------



Source: correspondance avec l'auteur

_________________
Hors-d'Øeuvre
Un élément parmi rien d'autre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Encore une victime
MessagePosté: Mer 24 Sep 2008, 6:19 pm 
Le pauvre! Vous lui avez vraiment brisé le coeur. Il est probable qu'il mette fin à ses jours s'il s'aperçoit que vous avez publié le tout. Vous êtes vraiment des brutes sans pitié.


Haut
  
 
MessagePosté: Mer 20 Oct 2010, 7:26 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam 28 Avr 2007, 1:36 pm
Messages: 7
Localisation: Qvébec city
Voilà bien une réaction dans toute sa splendeur! Toute la bonne foi du réactionnaire qui se respecte, mais qui ne cherche pas nécessairement le respect des autres, et qui ne cherche surtout pas à respecter l’autre. Tu nous sers avec délectation une citation fabuleuse de Lafontaine qui cadre élégamment avec ta réflexion à l’emporte-pièce. «Très peu pour moi.»?!

De ton salmigondis indigeste de contre-révolutionnaire affirmé très peu pour nous, merci!

Oh! Et il faut que l’on te supplie de prendre connaissance des formes d’expression d’autrui? Wow! Va-t-il me falloir te lécher le dessoure des semelles crades de tes bottes de chien galleux craditionnaliste pour que tu daignes jeter un seul de tes yeux torves sur mes mots?

La «violence sociale»... mais qu’est-ce que c’est que cette merde encore?! Tu te donnes une misère de diable pour trouver un qualificatif forcé à la violence dépeinte dans le texte «Éclipse la police!» en omettant de souligner qu’il s’agit d’une effronterie redondante.

La violence humaine un coup parti?! Tout être humain porte en soi la violence. La naissance l’est, la mort l’est tout autant, sinon plus. Et toute société est violente. Pour subsister en tant que forme d’oppression, pour laisser libre cours au déchaînement de son fond annihilant et aliénant teinté par l’absence de couleur, toute société doit s’annoncer comme violence totale.

La tentative de Hors-d’Øeuvre d’«interpréter des événements passés» est une réussite. Et ils ne se sont pas contentés d’interpréter a posteriori des événements passés, mais récents, et ils les ont analysés, et en ont tirés les conclusions qui s’imposaient, ad hoc.

Tu parles des «pratiques criminelles les plus horribles», mais es-tu en mesure de définir clairement ce qu’est un crime? L’anarcho-gangstérisme ne fait pas que rapprocher ce que tu appelles à tort la «pratique noble de la contestation politique» et des pratiques dites criminelles, mais tente d’unifier une théorie et une pratique pour en faire une praxis viable. Pour être en jeu dans le cours de la guerre civile mondiale. Et oui, ce rapprochement peut s’avérer dangereux pour le tribun qui cherche à se faire entendre en demeurant sourd aux autres voix. Et bien entendu, la politique se limite à la contestation! Et le politique?

La pratique de la «contestation politique» n’attire aucune noblesse, je ne gagne pas de reconnaissance en jouant à la guerre. Je n’attire que des amis ou des ennemis. La guerre civile, c’est magnifique, mais ce n’est pas une raison pour s’entre-tuer. Quoique…

Les pratiques «criminelles» que tu sembles dénoncer ressemblent davantage à mes yeux de jeune fou à une prise de pouvoir sur les choses, à l’acquisition d’une puissance trop longtemps refoulée, ou non-assumée. À une prise de pouvoir sur soi.

L’anarcho-gangstérisme n’est rien de moins que le libre jeu de formes-de-vie libertaires pour le moment séparées en gangs. Gangs de rue, de grand chemin, d’appartement, d’école, peu importe. Ce qui compte, c’est le rassemblement. Et tu accuses Hors-d’ Øeuvre de tout ramener à l’«économique». C’est un crime d’être aussi réducteur que toi. Tu dois souffrir d’un terrible complexe d’infériorité pour exiger des autres qu’ils te supplient, pour tout généraliser et tout réduire au degré le plus inférieur tout en traitant tes ennemis de «seigneurs de guerre». Hey Champion, je te souhaite l’applaventrissement que tu mérites et une fichue de bonne réduction de ta sauce déglacée au Pigeon-des-Slushes!

Le crime est justement que nos conditions d’existence soient réduites, et ce par tous les moyens à la disposition de tous les verrats capitalistes de ce monde, à n’être qu’une vulgaire question économique. Qui veut être un numéro? Qui donc rêve encore de pouvoir communiquer à tout moment avec l’alphabet hautement sophistiqué du langage binaire?

Les événements décrits dans le texte «Le déclin et la chute de l’économie spectaculaire-marchande» diffusé par l’Internationale situationniste et joyeusement récupéré par Hors-d’Øeuvre, et plus particulièrement les formes-de-vie qui s’y trouvaient en jeu, n’ont pas cherché à ce que qui que ce soit plaque un quelconque «modèle» sur eux, sur leur pratique. Ils se sont plutôt érigés eux-mêmes en modèles. Les Noirs de Watts n’ont pas forgé de théorie à plaquer sur leur pratique. L’analyse de l’I.S. était juste en cela qu’elle ne faisait que décortiquer la forme qu’a prise la révolte de la population noire de Los Angeles. Et le fond s’est révélé de lui-même.

Il n’y a pas que les pauvres qui sont victimes d’injustices. Le cadavre puant de la justice se fait sentir même dans les bureaux les plus hauts perchés du quartier des affaires de M-T-Hell! Et qui es-tu pour prétendre que les plus pauvres d’entre nous sont vulnérables affectivement et intellectuellement? Qu’est-ce que tu en sais sale généralisateur? Tous les pauvres seraient donc systématiquement vulnérables affectivement et intellectuellement? Qu’ils le soient matériellement dans trop de cas, je le conçois. Je suis moi-même pauvre et je bûche pour être le moins possible dépossédé. Mais suis-je désœuvré simplement parce que je suis démuni? Ainsi les riches seraient forcément protégés contre cette vulnérabilité? J’en doute fort.

Les membres supposés du COBP auraient profité(!) du meurtre de Freddy Villanueva pour avoir quelque chose à faire?! Mais dans quelle espèce de monde déconnecté de la réalité vis-tu hostie de jambon? Toi, le Réac’ Désolé, tu pleures parce que des biens ont été incendiés? Et leur «quartier»?! Mais qu’ont-ils incendié exactement? Les maisons dans lesquelles habitent les «frères de condition, de terre et de sang»??? Et ces «frères» sont bien entendu des innocents!

Et ainsi la colère des révolutionnaires peux être soit juste, soit injuste!

JUSTICE FOR ALL! WE WILL OVERCOME!

Hors-d’Øeuvre ne donne pas raison aux émeutiers. Le collectif leur donne plutôt leurs raisons. Et il faut leur donner. En passant, cautionner et donner raison sont équivalents, alors donner raison ne peut pas être «non, mieux»!! Tu dis que ça sent les gangs de rue? Mais bien sûr que ça sent les gangs de rue. Car la jeunesse dilatée se sent seule et en a marre d’être séparée des autres, et d’être séparée d’elle-même. Il n’y a pas grand-chose de plus rassurant que de ne pas se savoir seul dans une situation extrême.

Et parlons-en des situations que tu sembles occulter comme si rien ne se passait. Peut-être es-tu prostré comme la statue de César à regarder vers l’horizon comme si l’avenir allait t’apporter quelque chose que tu mérites d’attendre, en pure perte. En pure perte de temps.

Et non, personne ne peut applaudir devant ce «spectacle», car il ne s’agissait pas d’un spectacle. La réalité cette fois a été remise à l’endroit. La séparation entre l’incapacité de la jeunesse à acquérir une position stratégique dans ce foutoir qu’est la ville, et sa capacité à en acquérir une en tout lieu, parce qu’elle devient intimement polarisée peu importe où se trouve son corps en débâcle, doit être abolie. L’envers et l’endroit doivent se réunifier.

L’individualisme est un échec, mais tu le sais, bien avachi que tu es du haut de ton beau grand trône blanc tout dégoulinant de merde. Tu refuses de traiter avec ceux que tu surnommes inimicalement «seigneurs de guerre», mais ton surnom aux relents de renvoyure pue la vantardise du minable qui fantasme à l’idée mal placée de porter les habits neufs de l’Empereur.

Oh! comme tu es un amoureux de l’ordre et de la loi, comme tu chéris la police, surtout lorsqu’elle est habillée en civil. Et ta société te garantit la paix et l’harmonie des rapports sociaux. Mais ne vois-tu pas que c’est la guerre partout?

Je sais que tu es un amoureux de la loi, mais c’est elle qui te chante la pomme. Et tu es un amant de la norme, mais c’est elle qui te fourre!

Hey Daimon Augustus! Long life… and long death!

Anita

_________________
Jamais sans ma panoplie.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 24 Oct 2010, 10:14 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam 28 Avr 2007, 1:36 pm
Messages: 7
Localisation: Qvébec city
Je regrette. J'ai écrit Freddy au lieu de Fredy. Mes sincères excuses. Aux personnes que ma faute de frappe a heurtées... À sa mémoire, je me rétracte.
Bonsoir.

Anita

_________________
Jamais sans ma panoplie.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC - 5 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com