Forum de Hors-d'Øeuvre

Un élément parmi rien d'autre.
Nous sommes le Dim 19 Jan 2020, 5:43 pm

Heures au format UTC - 5 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Ven 24 Oct 2008, 12:16 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Oct 2008, 11:51 pm
Messages: 2
L'anarchiste montréalais, digne représentant de son milieu, propage une image insatiable dans la critique. Trop nul pour se comprendre, il est la parfaite image de son incapacité. Son rythme de vie n'équivaut que son militantisme prévisible, si l'on peut encore envisager le militantisme comme tel.

Pauvre Raymond le Barbu, qui cherche à s'octroyer l'image du pirate individualiste à la barbe pendante, mais qui n'a de long à dire que les inepties dont il se fait le maître. Si quelque chose est pendant, c'est bien sa langue. Après quelques bières, celle-ci ne fait l'effort que d'épancher une prose d'ahuri sur des sujets notablement historiques, tel le communisme libertaire.

Comprenez-le : il est anarchiste-individualiste. Ce doit être une justification de sa solitude. On l'entend discourir dans les bars, jouissant de son autorité de « figure anarchiste », lui qui assiste au cours « La pensée anarchiste » de son ami Silvestro, un endroit où il se plaît aux yeux des étudiants d'être celui qui en sait plus que d'autres. Mais en quoi un ignorant peut être utile ? Les individualistes qui restent entre eux sont excusables : on ne les voit pas et c'est tant mieux. Mais ceux qui se contentent d'élaborer des discours affreux sur leur idéologie dans des bars se couvrent d'un ridicule que les plus malhonnêtes ont honte d'avouer la vérité. Raymond le barbu a été surpris à dire des niaiseries politiques qui confondent l'histoire après avoir montré du zèle en privé à propos d'un individu qu'il n'a jusqu'à présent jamais été capable de confronter. C'est un être du paraître. Il est celui qui manipule les données, à l'abri derrière son emploi d'archiviste, mettant les gants appropriés pour l'occasion.

Raymond cherche une reconnaissance, étant donné sa prétendue histoire de l'importance dans ce dégénéré milieu anarchiste montréalais. Il a une figure : celle de la CLAC. Une organisation qui jouit encore d'un laxisme même si, à ce jour, aucun document public n'a été rédigé quand à son échec. Tous ces participantEs se font l'écho de cette réalité. En définitive, ils sont tous eux-mêmes des échecs, dont Raymond est le digne représentant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: parle parle jase jase
MessagePosté: Mar 04 Nov 2008, 4:20 pm 
vous parlez ben, mais vous avez rien de mieux à offrir.

critiquer les autres est une chose facile. se critiquer soi-même en est une toute autre.

sur ce, je n'ajouterai rien que vous ne savez déjà, puisque vous possédez la sacro-sainte vérité absolue et le sens de l'univers révélé par votre égo.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 06 Nov 2008, 12:51 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Oct 2008, 11:51 pm
Messages: 2
Je ne fais pas parti de Hors d'Oeuvre, donc à moins que tu souhaites me vouvoyer, je te demanderais, dans la mesure de tes moyens, de faire la part des choses.

Je dois t'accorder qu'effectivement si par vous tu entends HO ces gens savent se débrouiller dans l'écriture. Leur travail demeure clair et sans ambiguïté, ce qui à mon avis ne t'inclue pas dans cette catégorie, au moins dans l'écriture, à la vue de tes performances. J'espère que tu n'es pas aussi nul dans ton travail, car le métier d'archiviste en est un d'importance.

Sur la question du rien de mieux à offrir, moi je vais t'offrir quelque chose : c'est un défaut de ne pas savoir écrire quand on prétend avoir des choses intéressantes à dire, mais c'est encore plus grave quand on ne sait pas lire, et donc je te propose de cerner le débat sur un texte qu'a produit HO par le passé, c'est à dire celui sur Francis Dupuis-Déri.

La première partie de ce texte regorge d'informations et de contenu en vue d'une revalorisation de la pensée critique dans une perspective historique. Il est assez facile de déterminer où se situe HO sur l'échiquier libertaire (c'est à dire là où le jeu revient à mettre en échec les autres) et ainsi le projet de révolution anarchiste y est explicité.

Sinon, il y aussi la Proposition de guerre, qui puisqu'elle est une proposition offre quelque chose nécessairement. Peut-être as-tu une définition rudimentaire de ce mot, à laquelle je serais ravis de t'entendre t'exprimer.

Quand à critiquer les autres, qui est une «chose facile», pauvre Raymond, je pense que tu pètes un peu plus haut que ton cul. La critique, c'est essentiellement la tentative d'exprimer la vérité avec justesse. Je ne pense pas qu'il s'agisse là d'un art bien facile. Encore là, ça me ferais plaisir de te lire à ce sujet : as-tu émis une critique à l'encontre du milieu anar que tu as trouvé facile à produire ? Si oui, laquelle ?

J'espère que tu te contrediras (encore) quand tu dis que tu n'ajouteras rien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: erreur sur la personne
MessagePosté: Mar 02 Déc 2008, 7:54 am 
la réponse ne venait pas de raymond mais du nain qui se cache dans sa barbe...


Haut
  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC - 5 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com