Archives

De 2005 à 2009, Hors-d'Øeuvre s'est réalisé à travers une critique provocatrice du milieu militant en général et du milieu anarchiste en particulier. Quelquefois, il s'est aventuré au-delà de cette cause très limitée. Nous vous invitons à connaître notre passé, pas toujours glorieux, mais dont nous n'avons pas à rougir du moment où nous en avons tiré les leçons nécessaires. L'ancien site Internet était divisé en les sections Initium, pour les messages d'accueil, Dissection, pour les textes d'analyse, Appétence, pour les blagues écrites rapidement qui cachaient toujours un fond de vérité, Réflection, pour les images et Cacaphonie, pour les sons. Nous avons aussi ajouté, dans la sous-catégorie Trois-Rivières, les articles du blogue qu'entretenait Martin Lord quelque part à 125 kilomètres de Montréal.

Initiatives post-zerzaniennes

Tuerie sommaire d’une poignée d’hommes blancs phallocrates désignés arbitrairement en vue d’un génocide libertaire mondial autogéré par Moi.

Exercice en vue de la destruction définitive de toutes les formes de langage qui dépassent qualitativement le bruit pur des trémoussages sexuels de la jeunesse dilatée.

Anéantissement sauvage d’infrastructures urbaines à proximité en vue de jouir sans entrave dans les ruines de l’espace-temps chiées par l’anti-masse.

publié par HØ-archives le 7 janvier 2007

Une belle tête de vainqueur

Samedi, il faisait beau. J’suis allée rencontrer mes amilitants au parc. Il y avait un évènement spécial pour les gens comme moi. J’étais heureuse, j’me sentais bien; je peux t’assurer que ça ne parlait pas de politique, seulement de nous, moi, toi et eux. Ensemble, nous étions comme une étoile dans le ciel. C’était une grande parade de mode révolutionnaire! Dans le parc, mis à part quelques hippies égarés aux fesses dodues, c’était nous les stars. Tout le monde nous regardait puisque ma coupe style lobotomie détone un max.

publié par HØ-archives le 30 octobre 2006

« Francis Dupuis-Déri »

« Vous aurez l’impression que je n’ai rien dit, que je ne me suis pas prononcé, que j’ai fui les réponses. C’est que je crois que la culture québécoise permet justement de dire tout et n’importe quoi et que c’est cela qui fait sa merveille. Certains diront qu’il s’agit là d’une conclusion pathétique qui démontre bien la faiblesse de la culture québécoise qui s’embourbe dans un relativisme dissolvant. »

Francis Dupuis-Déri,
Frénétiques, p. 60, 1998.

 

publié par HØ-archives le 27 octobre 2006

Règlement de comptes #1

Entendez-vous les balles qui sifflent au-dessus de vos têtes?

publié par HØ-archives le 27 octobre 2006

L'anti-Dupuis-Déri

« Certains doutent d’un nouveau départ de la révolution, répétant que le prolétariat se résorbe ou que les travailleurs sont à présent satisfaits, etc. Ceci veut dire une de ces deux choses : ou bien ils se déclarent eux-mêmes satisfaits ; et alors nous les combattrons sans faire de nuances. Ou bien ils se rangent dans une catégorie séparée des travailleurs (par exemple, les artistes); et nous combattrons cette illusion en leur montrant que le nouveau prolétariat tend à englober à peu près tout le monde. »

publié par HØ-archives le 27 octobre 2006

Pages