Avant-propos

Version imprimablepublié par HØ-archives le 21 octobre 2008

Le présent blog est un projet satellite de Hors-d'Øeuvre. Ici, l’objectif est de vérifier certaines hypothèses quant aux possibilités d’expansion de notre organisation. Nous restons parfaitement unis par-delà les géographies, vu l'extrême adversité que suscite notre travail.

Jusqu'à présent, le départ prolongé d'un des nôtres avait toujours résulté, pour des raisons pratiques, en expulsion immédiate du touriste. L’évolution de notre groupe nous a contraint à revoir cette politique malsaine parce que, d'une part, cela nous privait de collaborations avec des éléments de qualité et, d'autre part, cela limitait fortement la portée concrète de nos activités. Après tout, nous sommes persuadé-es que des joueurs de talent de calibre international partagent nos préoccupations et nos ambitions révolutionnaires.

Le blog est la fidèle représentation d’un monde individualisé. En s’exhibant, les producteurs de blogs s’approprient lamentablement l’espace médiatique autrefois réservé aux diffuseurs traditionnels. Ils sont les spectateurs anonymes du vide en quête de reconnaissance, les clowns du commentaire. Leurs opinions donnent une impression artificielle de mouvance; les réactions des visiteurs apportent une surimpression du semblable sur le pareil. Chaque conflit y est aussi risible que chaque approbation.

Le blog ne suscitera jamais de passion. Il est une nature morte à laquelle essaient de donner vie des charlatans. Il est la forme contemporaine de la chronique dont elle reprend la fonction première en y approfondissant les faits : c’est le discours apologétique du présent à jamais renouvelé. Aucune progression n’y est possible, c’est un constat, une image ennuyante de l’égo perdu sur le Net. Aucune vérité n’y est révélée, c’est la déformation hystérique de la réalité. Aucune solution n’y est apportée, qu’un nivellement temporel, un cumul de « maintenant » et de « demains » identiques.

Trois-Rivières est une ville froide. Tout y concourt à exaspérer l’imagination, à faire suffoquer toute inspiration. Est-ce que Trois-Rivières vaincra notre cellule solitaire? Temps mort.

Catégorie: 
Archives
Sous-catégorie: 
Trois-Rivières

Du même auteur


02/09/2009
13/03/2009
24/02/2009